Le samedi 16 et le dimanche 17 septembre 2017

A l’occasion des Journées européenne du patrimoine
Le samedi 16 et le dimanche 17 septembre 2017
Le château de Saint-Rémy-en-l’Eau sera à nouveau un écrin des métiers d’art

 
Elise Blouet nous fera découvrir son savoir-faire dans la restauration des cuirs et métaux et relatera l’histoire bicentenaire et la renaissance, grâce à elle, du cuir de Russie sur lequel paraît un livre :
« Cuir de Russie, mémoire du tan »
écrit par Sophie Mouquin et publié aux éditions Monelle Hayot

 

 

 

 


Les tabletiers du Musée de la Nacre de Méru nous feront découvrir la fabuleuse histoire de la nacre et feront, pour le public, des démonstrations de leur talent en créant des jeux de dominos.

 

 

Le parc, l’orangerie et la maison de poupées du château de Saint-Rémy vous accueilleront de 10h à 19h, les 16 et 17 septembre 2017.
Entrée 5€ (gratuit pour les enfants jusqu’à 16 ans).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Fontainebleau – Festival de l’histoire de l’art

Rendez-vous au Festival de l’histoire de l’art de Fontainebleau du 2 au 4 juin 2017, où nous lancerons notre ouvrage “Cuir de Russie”
Sophie Mouquin et Elise Blouet donneront une conférence le samedi 3 juin, vestibule Serlio, à 11h qui sera suivie d’une séance de dédicaces.
L’entrée au château de Fontainebleau est libre pendant le festival.

Enregistrer

Trémois, catalogue raisonné

Le catalogue raisonné de Pierre-Yves Trémois, est avant tout la compilation d’une œuvre immense qui a marqué le 20e siècle par la singularité de son écriture. Il est le témoignage d’une création, toujours empreinte de sensibilité, de sensualité, d’interrogations sur la vie, sur l’Homme à travers ses certitudes, ses doutes, ses préoccupations, ses fragilités.

L’ouvrage est là, également, pour illustrer l’éclectisme des œuvres de Trémois, cet humaniste et infatigable chercheur, ouvert à tous supports et matières capables de transcender ses ressentis les plus profonds comme de servir ce souci de perfection qui le caractérise : Peintures où dominent noir, blanc et grisailles ; burins incisifs qui peuplent ses « Grands illustrés » ; dessins préparatoires – cependant œuvres à part entière – des toiles peintes et des grands fusains ; monotypes, exercice difficile, entre gravure et peinture ; sculptures en bronze poli ou patiné magnifiant corps humains et animaux ; céramiques « grand format » où l’artiste laisse s’exprimer sa jubilation ; orfèvrerie, coupes en or, en vermeil, en étain, épées, trophées, bracelets ; innombrables médailles, timbres, tapisseries…
Outre le fait que ce catalogue soit un gage d’authenticité pour chaque pièce qui y est reproduite, il est une garantie contre toutes copies ou attributions fantaisistes.

Et c’est grâce à cette œuvre aux multiples facettes que se révèle, chapitre après chapitre, la dimension exceptionnelle d’un artiste hors du commun, sans concession aucune pour les courants et les modes… Une œuvre aussi, héritière d’un riche patrimoine mêlant avec subtilité les influences d’un Occident fécond et la pureté du trait de l’Extrême-Orient… Une œuvre encore, qui touche en permanence à l’essentiel, à l’universel, à une intemporalité faisant de Trémois le génial créateur qu’il fut, qu’il est, qu’il restera.

Jacqueline Boccador

Une grande dame nous a quittés. Référence sur l’art du Moyen Âge à la Renaissance, c’est en médecin qu’elle analysait la morphologie des statues, elle a fait redécouvrir Claus Sluter, Claus de Werve… En mystique et chrétienne elle faisait entrer dans la symbolique des œuvres.

Son ouvrage sur Le mobilier français du Moyen Âge à la Renaissance, que j’ai eu l’honneur de publier demeure une source incontournable.

Les écrits restent, ils prolongent la vie…

La belle âme de Jacqueline Boccador a marqué beaucoup de personnes, j’en fais partie.

Monelle Hayot

Dédicace au Salon du Patrimoine

Rendez-vous au Salon du Patrimoine le samedi 5 novembre de 15h à 17h où Olivier de Mercey dédicacera son livre “L’heure de Vérité, horloge astronomique de la cathédrale de Beauvais”.

Couverture Horloge Cathédrale de Beauvais

À l’Opéra national de Lorraine

Pendant l’entracte de l’opéra-ballet Armide de Jean-Baptiste Lully, Paulette Choné dédicacera dans le foyer, son livre “Fastes de cour au XVVe siècle” coécrit avec Jérôme de La Gorce.

Invitation Nancy 26 juin 2015