Editions d'art Monelle Hayot : Produits : Dessins & Peintures : Rois, aristocrates et humanistes

Rois, aristocrates et humanistes

Portraits de la Renaissance française

979-10-96561-15-5
59,00 €

Traduction en langue anglaise : Sharon Kerman

Le portrait français tient une place singulière dans l’art de la Renaissance, ayant su intégrer les influences italiennes et nordiques pour les transcender en un style unique et élégant. Le tableau ou l’émail doit refléter la personnalité du commanditaire, son statut social, voire son camp politique ou religieux.
Le portrait français suit donc des règles codifiées mises en place par les premiers grands artistes du XVIe siècle, Jean Perréal et Jean Clouet. C’est avant tout un art de cour dont le style, imposé par les souverains et les princes du sang, s’est transmis à leur entourage. Par extension, les riches marchands et les humanistes veulent eux aussi se faire portraiturer pour marquer leur importance.
Après un oubli de deux siècles, les portraits français de la Renaissance furent collectionnés avec passion au XIXe siècle par le duc d’Aumale pour son cabinet des Clouet au château de Chantilly tandis que les différents membres de la famille Rothschild, en France et en Angleterre, se plaisaient à réinventer le fameux cabinet d’émaux de Catherine de Médicis.
Faute de recherches sérieuses, les portraits français restaient cependant négligés par les collectionneurs de tableaux ou passaient souvent pour des Hans Holbein, nom alors beaucoup
plus prestigieux. Il fallut attendre les travaux de Bouchot, Dimier et Moreau-Nélaton, au début du XXe siècle, et la première exposition sur les Primitifs français à la Bibliothèque nationale en 1904 pour que le grand public découvre enfin cet art si subtil. L’engouement traversa rapidement l’Atlantique, les collectionneurs américains s’enthousiasmèrent pour ces portraits et cette passion ne s’est pas démentie depuis.
Fascinés à notre tour par ces portraits, nous avons décidé de réunir ici des œuvres, pour la plupart inédites, réalisées dans des techniques très différentes mais qui forment un ensemble cohérent et couvrent, de 1500 à 1600, tous les styles du portrait français.
Nous avons demandé à Alexandra Zvereva, spécialiste du sujet, d’écrire les notices du présent ouvrage. Sa méthode rigoureuse a permis de nouvelles attributions et identifications, et de faire ainsi le point sur certains artistes peu étudiés depuis le début du XXe siècle, tels Léonard Limosin ou la famille Dumonstier. Les biographies et les visages des personnages identifiés, souverains, aristocrates et humanistes, nous plongent dans la cour des Valois et l’histoire de cette époque complexe, troublée par les factions et les guerres de religion mais qui a forgé, par là même, le génie de l’art français.

locale:'.fr_FR.'- langue'.fr_FR.'
  • Format : 21,2 x 30 cm
    240 pages
    171 illustrations
  • Reliure : Relié